in

Astronomie au Balcon : Double Amas de Persée

Le double amas de Persée n’est pas un objet du catalogue de Charles Messier, mais il est fabuleux à observer avec n’importe quel instrument, des jumelles aux plus gros télescopes. C’est ma cible préférée depuis que j’ai repris l’astro, car il rend bien, quelque soit le grossissement et l’oculaire utilisé.

Le Double Amas de Persée

Le Double Amas de Persée est une paire d’amas ouverts spectaculaires situés dans la constellation de Persée. Ces deux amas sont NGC 884 et NGC 869, et ils sont souvent appelés collectivement le « Double Amas de Persée » parce qu’ils sont relativement proches l’un de l’autre dans le ciel.

Il se compose en :

  • NGC 884 :
    • Situé à environ 7 600 années-lumière de la Terre.
    • Contient plusieurs centaines d’étoiles et est particulièrement riche en étoiles brillantes.
    • Facilement observable à l’œil nu dans des conditions de ciel sombre.
  • NGC 869 :
    • Situé à une distance similaire à NGC 884.
    • Comme NGC 884, il abrite de nombreuses étoiles brillantes et est un bel exemple d’amas ouvert.
    • Les deux amas sont séparés d’environ 30 années-lumière.

Pour le trouver, c’est assez simple : il suffit de repérer Cassiopée, le W (la 1ʳᵉ étoile du V ouvert) et d’aller vers la constellation de Persée.

J’utilise pour ça mon oculaire ES 20mm, avec son champ de 62° et une fois que je l’ai trouvé, j’augmente le grossissement avec le Zoom Celestron. Pour avoir les deux amas et assez de détails, 50 fois est pas mal. Si je veux ne voir qu’un des 2, je passe à 100X.

Voilà ce que ça donne, dans ma lunette 70/400 Vixen, avec un dessin qui m’a pris au moins 30 min, car beaucoup d’étoiles de magnitudes différentes.

Ça fait bien longtemps que je souhaitai le dessiner et hier, j’en ai eu enfin l’occasion avec un ciel parfaitement clair et les outils appropriés que je vous décrirai dans un prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dan :

Passionné par les logiciels libres et la musique, je partage mes découvertes et mon expérience sur ce monde fascinant.

Astronomie au balcon : la Nébuleuse d’Orion

Astrodessin : l’Eclairage