in

Les types de cassettes audio

La K7 est redevenue à la mode, je m’en suis rendu compte quand j’ai repris mon Tascam Portastudio pour chercher des nouvelles cassettes à enregistrer. On a même des artistes connus qui publient leurs nouveaux albums dessus, tout comme avec les vinyles. Il faut savoir que pratiquement tous les albums préenregistrés des années 70 à 90 sont de mauvaise qualité, car le support est de type I, d’où la mauvaise réputation du son des K7, par rapport aux vinyles et encore plus aux CD.

Les différents types de cassettes audio

Les fabricants ont utilisé différents matériaux au cours des années 70/80 pour améliorer la qualité sonore des cassettes audio.

Type I : cassettes dites « normales », moyenne linéaire 20 Hz-18 kHz (max 10 Hz-21 kHz). Le type le plus répandu, le moins cher, avec une bande marron, utilisés pour la plupart des albums studio, car le moins cher.

Type II : cassettes dites « chrome », moyenne linéaire 20 Hz-19 kHz (max 10 Hz-23 kHz). Le meilleur rapport prix/son mais il faut un lecteur compatible… Les bandes sont grises.

Type IV : cassettes dites « métal », moyenne linéaire 20 Hz-20 kHz (max 10 Hz-30 kHz). K7 très lourde est très chère, même à l’époque (au moins 100 F) avec un super son cristallin.

  • Type III : cassettes dites « ferrichrome », moyenne linéaire 20 Hz-19 kHz (max 10 Hz-23 kHz). Très peu répandue, mais avec un très bon son.

De l’intérêt de la K7 en 2022

On est en droit de se poser la question du pourquoi du renouveau de la cassette audio de nos jours, alors qu’on peut écouter toute la musique du monde en streaming sur notre téléphone/ordi/tablette ou par Youtube.

C’est peut être le raz le bol du tout virtuel, du rien ne nous appartient, du manque de toucher, du c’était mieux avant, du côté bobo, etc.

On peut concevoir que le vinyle serait de meilleure qualité que le CD, enfin sans traitement numérique, plus chaud, plus cristallin, plus réel. Cela resterait à prouver, encore faut-il le bon matos pour y parvenir…

Mon père était amateur de bonne musique, il avait la meilleure platine Thorens, le meilleur préampli à lampes, le meilleur lecteur de cassette, les meilleures baffles de 1 m de haut. Bref, il faut du bon matos pour avoir du bon son. Une platine vinyle à 200 € donnera un son bof, même avec le meilleur vinyle du monde…

Tout ça est vrai pour la K7, sauf que le pire, c’est que tous les vieux albums en K7 sont de type I, donc bof bof, voir très bof niveau qualité sonore! Ça limite les possibilités de devenir audiophile avec les K7. 😉

Il faudrait alors enregistrer vos albums préférés avec des cassettes de type II ou mieux III à partir de vinyles, ou de bons CD, avec un lecteur K7 à trois têtes, un bon préampli et de superbes enceintes… Vous voyez où je veux en venir… Sinon, vous aurez un son basique, mais chaud de cassette.

Pour résumer, si vous voulez de la Hi-fi en K7, cela va vous couter une blinde 😉

Quelles cassettes audio acheter en 2022 ?

Cassettes audio neuves

Les fabricants de bandes magnétiques ont tous disparus dans les années 2000, mais une entreprise française s’est lancée dans la K7, il y a peu !

rtmfox C60

Recording The Master, basée à Avranches, fabrique des bandes ferriques, de type 1, pour des K7 de 60 et 90 min. Dénommées RTM D60 et RTM D90, ces cassettes audio ont une bonne réputation et ont l’air comparables à nos anciennes SONY ou TDK des années 80/90, avec une bonne réponse dans les aiguës et les mediums.

Comme le dit le site :

RTM est fier de continuer à repousser les limites de l’enregistrement analogique grâce aux cassettes audio. Notre série RTM C60 & C90 est basée sur la légendaire formule de bande Studio Master (SM900). La série permet aux utilisateurs d’enregistrer et de lire de l’audio au plus haut niveau.

  • CASSETTES VIERGES
  • TYPE UN : OXYDE FERRIQUE
  • FAIBLE BRUIT
  • BIAIS NORMAL
  • FORMULE LÉGENDAIRE

Bizarrement, on ne les trouve pas en France, ni sur le site de Recording The Master, il faut donc aller sur le megasite allemand Thomann pour les trouver à 4.77 € chaque. Pour le moment, pas de Chrome prévu…

Cassettes audio d’occasion

K7vierges

L’autre méthode est de se tourner vers le marché de l’occasion, avec des sites comme Le Bon Coin qui regorge d’anciens stocks de cassettes Ferro ou Chrome, encore sous blister, dont les prix ont explosés ces dernières années, vu l’engouement du produit !

Mais, si vous les achetez par lot, vous pourrez en avoir pour moins cher qu’une RTM et même de type Chrome.

Demander à des amis leurs K7

Une autre solution est de lancer une demande à vos amis, il y en a qui ont surement des K7 dans leur grenier, qui ne savent pas quoi en faire et seront bien contents de s’en débarrasser! Ça a fonctionné pour moi 😉

Recyclage des cassettes audio

La bande magnétique ne se recycle pas malheureusement. Il vous faudra dévisser le boitier, s’il peut l’être, comme on l’a vu dans la création de tape loop et retirer la bande.

Vous jeterez le boitier plastique dans la poubelle jaune et la bande dans la grise.

Enregistrer ses compos sur K7

Pour ma part, je ne souhaite pas forcément avoir un meilleur son avec mon multipiste Tascam qu’avec Reaper sur l’ordi, c’est une toute autre approche que je voudrais. Avec un multipiste K7, on peut faire tout autre chose que d’enregistrer chaque piste d’un instrument, le Tascam peut devenir l’instrument en lui-même !

Bossant sur l’ordi pour mon boulot toute la journée, il est bon d’en sortir un peu et d’essayer de se focaliser sur la création sonore, le toucher, le sensuel, le réel. Et surtout avoir un son plus chaud, moins net, moins clair, sans tomber forcément dans le Lo Fi avec ses craquements.

De toute façon, mes créations seront converties en MP3 pour être écoutées ici, mais avec un bon ratio, je vous rassure.

Ma méthode n’est pas une innovation, la mode est à l’analogique, aux retours aux sources, à la médiation transcendantale, au combi VW, au son non transformé, non compressé.

Y en a marre du virtuel, place au réel !!

-1 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dan :

Passionné par les logiciels libres et la musique, je partage mes découvertes et mon expérience sur ce monde fascinant.

Surfin With My Guitar

Zoom sur Voyager Linux