in

Article InteressantArticle Interessant

Zoom sur Voyager Linux

On continue l’exploration des distributions atypiques, avec Voyager qui est une distribution conçue par un Français très motivé ! Une multitude de versions : Gnome, Xfce, Gnome+Xfce, Gaming, tablette, etc. Basée sur Ubuntu, chaque version reprend l’original, avec des modifications d’apparence, des scripts personnalisés et des extensions pour enrober le tout. Allons voir de quoi il retourne et si c’est bien utile de se donner tant de mal…

Ubuntu ou rien !

Voyager est basé sur Ubuntu et cela se voit dés les premieres secondes.

C’est la plus longue à démarrer de toutes mes distributions testées! En live USB, la version Gnome doit mettre au moins 3 min à lancer le choix des langues !


Pas de personnalisation, ça reste un lancement classique Ubuntu. Cela sera aussi le cas pour l’installation ou aucune modification n’a été apportée.

Le bureau Voyager

Le visuel de Voyager est sympa, avec un dock en bas et une petite barre d’activités en haut :

Voyager BureauLe dock du bas est animé, façon zoom, lorsqu’on passe la souris dessus, avec un petit bug au niveau de la corbeille qui recouvre l’icône applis :


Cet effet Conky donne un effet de flou sur les icônes, pas super…

1er bug rencontré, quand on enlève ou ajoute un élément dans le dock, il disparait :

Les effets de Voyager Linux

Le widget de l’heure sur le bureau n’est pas très utile, j’aurais préféré la météo à la rigueur :
Néanmoins, on voit que je consomme près de 2 Go de RAM alors que je n’ai encore rien ouvert…. Déjà que Gnome est un des bureaux les plus lourds, avec toutes les extensions installées par défaut dans Voyager, ça devient hyper lourd.

extensions VoyagerLes thèmes sont gérés par l’appli dédiée de Voyager, n’utilisez pas les préférences de Gnome car cela cassera totalement le thème en cours ! 2ᵉ bug!

Bon, c’est sûr qu’on peut modifier pas mal de paramètres avec ce menu, mais en a t’ont vraiment besoin ? Il nous est facile de modifier le thème d’Ubuntu de base, simplement avec Gnome Tweaks, donc tout cela me parait un peu superflu.

Pour ajouter des logiciels, on a la logithèque Ubuntu par défaut :

Sauf que si je vais dans l’onglet applications installées, la fenêtre se ferme avec un message d’erreur ! Bon 3e bug, on arrête là !

Conclusion sur Voyager Linux

Avoir des animations, des effets, c’est bien joli, mais on veut surtout pouvoir bosser sereinement, ne pas avoir de bugs et que le système ne soit pas ralenti par des extensions inutiles. Je trouve que c’est dommage de mettre autant d’énergie dans le site web ultra-fourni de Voyager, alors que cette distribution n’apporte rien d’intéressant. Le développeur en charge de ce projet devrait se concentrer sur un seul environnement, arrêter de s’éparpiller et bosser à fond dessus, afin de proposer quelque chose de vraiment nouveau et d’abouti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dan :

Passionné par les logiciels libres et la musique, je partage mes découvertes et mon expérience sur ce monde fascinant.

Les types de cassettes audio

De beaux fonds d’écran 4K Ubuntu